Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Avènement du Grand Monarque

L'Avènement du Grand Monarque

Révéler la Mission divine et royale de la France à travers les textes anciens.

Publié le par Rhonan de Bar
Publié dans : #GRAND MONARQUE

LA PROPHÉTIE D'ORVAL

ou

PROPHÉTIE CISTERCIENNE

images-copie-2 

Fragment pour les années 1793 à 1911.

Napoléon Empereur (1804)

 

La victoire le ramènera au pays premier[1].

Les fils de Brutus[2], moult stupides seront à son approche[3], car il les dominera[4], et prendra nom Empereur[5].

Moult hauts et puissants Rois sont en crainte vraie; car l'Aigle enlève moult sceptres et moult couronnes. Piétons et cavaliers, portant aigles sanglantes, avec lui courront autant que moucherons dans les airs ; et toute l'Europe est moult ébahie, aussi moult sanglante; car sera tant fort que Dieu sera cru guerroyer avec [6] lui[7] .

 

L'Eglise de Dieu[8], moult désolée[9], se console tant peu, en oyant ouvrir encore ses temples à ses brebis[10] tout plein égarées, et Dieu est béni[11] .

 

A suivre...

 



[1] En France, après la prise de Malte, et les batailles des Pyramides, de Mont-Thabor, d'Aboukir, etc.

[2] Les révolutionnaires français meurtriers du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette, comme L. J. Brutus l'avait été du Roi Tarquin et M. J. Brutus de César, son père adoptif.

[3]Singulière fut la surprise du dit Directoire lorsque, à la fin de l'année 1799, le Général Bonaparte parut inopinément à Paris!...

[4] Le 9 novembre 1799, Napoléon se fait nommer Consul.

[5] Le Sénat français proclame Napoléon Empereur, en 1804; le Pape Pie VII le sacre à Paris, le 2 décembre de la même année, dans l'Eglise Notre-Dame.

[6] Le texte original d'avec ; mais cette conjonction est dès longtemps inusitée

[7]Cette phrase est un magnifique témoignage de la mission providentielle de Napoléon Ier..La Révolution avait, dans son impiété, voulu abolir le Christianisme; mais Dieu suscita Napoléon qui la fit périr sur le champ de bataille.

[8] La Sainte Eglise de Jésus-Christ.

[9] En France, l'Eglise sortait de cette époque d'angoisses et de terreur que la Prophétie nomme si bien ailleurs le Siècle de la désolation. Le Pape Pie VI, avait dû combattre les rêves de la France révolutionnaire et repousser cette odieuse constitution civile du Clergé. A la suite du meurtre tout accidentel d'un envoyé français (M. Basseville), les Etats de l'Eglise furent envahis et le Saint-Père se vit forcé de signer avec le Général Bonaparte le traité de Tolentino (19 févr. 1797), qui, outre 31 millions, lui enlevait les objets d'art les plus précieux et plusieurs provinces (les Légations de Ferrare, de Bologne et de Ravenne).

A l'occasion de la mort du Général Duphot, tué à Rome dans une sédition, le Pape Pie VI fut attaqué dans Rome même (1798), arraché de son Palais et transporté successivement, malgré son âge et ses infirmités, à Sienne, à Florence, à Grenoble, enfin à Valence, où il succomba, victime des violences du Directoire (D'après le Dicl. de M. Bouillet)

[10] Brebis à la place de berbis.

[11] Le Pape Pie VII monta sur le trône Pontifical le 14 mars 1800. — Bonaparte, alors simple Premier- Consul, et après des fourberies qui nous ont été divulguées par le Cardinal Consalvi, signa avec ce Pape un Concordat (15 juillet 1801) en vertu duquel le libre exercice de la Religion fleurit de nouveau en France. Les Evêques furent rappelés, les Prêtres rétablis en leurs presbytères, les Eglises rendues à leurs solennités. Des fonds assurèrent le bienfait de ce rétablissement. Le Concordat fut inauguré à Notre-Dame de Paris, le jour de Pâques (18 avril 1802), au bruit de l'artillerie et au son des cloches, condamnées depuis dix ans au mutisme, partout où elles n'avaient pas été fondues pour se convertir en canons ou en gros sous. La splendeur de cette cérémonie fut relevée par la magnificence royale dont s'était entouré Bonaparte, après avoir menacé de traduire devant un Conseil de guerre les Généraux qui refuseraient de s'y réunir. D'après M. LE CHANOINE LACOMBE, p. 37.

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog