Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Avènement du Grand Monarque

L'Avènement du Grand Monarque

Révéler la Mission divine et royale de la France à travers les textes anciens.

Publié le par Rhonan de Bar
Publié dans : #FRANCE SECRETE-HERMETIQUE

Avertissement : Cette approche, qui constitue un condensé de l' "Introduction à la Géographie Sacrée de Paris. Barque d'Isis" se veut un hommage à l'un de nos regrettés ami en Atlantis. Nous espérons, par cette synthèse, donner envie à ceux qui auront lu ces notes d'acquérir le livre de Jean Phaure qui, à notre connaissance, a fait l'objet d'une réédition realtivement récente. Nous ne tirons ici aucun profit, peut-être même nous exposons-nous à des poursuites. Nonobstant, nous connnaissions Jean Phaure et ce dernier était pour que la Tradition circule et qu'elle apporte un éveil salutaire aux hommes. Aussi lui était-il toujours agréable de citer, puis d'être cité, à condition que les guillemets entrent en ligne de compte. Ceci est chose faite. Bonne lecture.

 

 

LA CITE DE PARIS. BARQUE D'ISIS.

 

Paris

 

TROISIÈME EXTRAIT.

 

LE LOUVRE ET LES TUILERIES.

 

→ La statue équestre de Louis XV de Bouchardon était tournée vers comme il se doit. En 1790, elle est détruite et en octobre 1792 se dresse la guillotine, d’abord du côté des Tuileries puis des Champs-Elysées. Là aussi il y a « glissement » vers l’ouest ! ce qui devait devenir la place de la Concorde est le centre d’une croix formée par le decumanus, là où il sort du Paris monarchique, avec l’axe perpendicualire formé de part et d’autre de la Seine par l’église de la Madeleine (le Foi de Dieu) et le palais Boubon-Assemblée nationale (les lois des hommes). On peut aussi noter que le pont de la Concorde qui est le bras sud de cette croix a été achevé avec des pierres de la Bastille. Ce lieu est la Croix où s’est crucifiée la Monarchie au terme de son cycle « précessionnel » de 1296 ans (25920 ans/20). Après le Roi-Saint, il fallait le Roi martyr…En deux ans, 1719 têtes tombent dans ce lieu symbolique, dont celle du Roi le 21 janvier 1793 (il meurt tourné vers l’est), de la Reine le 16 octobre et du cousin du roi Philippe d’Orléans, « Philippe Egalité », le 06 novembre.

 

→ Et le forme même de cette place semblait porter ce symbolisme solaire et sacrificiel : c’est octogone (8) inscrit dans un rectangle (4) bâti sur 4 axes. Hittorf, au siècle dernier sembla avoir été inspiré de continuer cette arithmosophie traditionnelle puisqu’il fait installer les 8 statues des villes de France, qui font de la place une Rose des Vents, les 16 colonnes rostrales et les 32 rostres…marquant ainsi la progression numérique même qui préside au symbolisme solaire et créationnel de la rosace nord de Notre Dame…Remarquons que le Roi-martyr qui a été immolé sur cette place est le seizième Louis… (la Tour Foudroyée).

 

 


 


[1] Certains affirment que le mot Louvre dériverait du breton lovrez (léproserie). Si un tel édifice a effectivement existé à l’emplacement du Louvre il faudrait admettre qu’il est antérieur au VII ième siècle. Or ce n’est qu’au moment des croisades qu’il acquiert ce nom. On a le germanique leouar, lowaer qui a le sens d’emplacement fortifié, fort ou château. Mais il y a aussi le latin médiéval dans lequel Louvre était dit : Lupara ce qui rattacherait le site aux hommes-loups ou femmes-louvres expliquant ainsi la sacralisation primitive du lieu..

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog