Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Avènement du Grand Monarque

L'Avènement du Grand Monarque

Révéler la Mission divine et royale de la France à travers les textes anciens.

Publié le par Rhonan de Bar
Publié dans : #PRESENTATION LIVRES

Photo 010

 

 

L'ouvrage, dont voici la 1ère de couverture ainsi qu'un court extrait,  comprend 120 pages en forme d'éloge, de plaidoyer à la Monarchie. L'auteur, sur commande de ses pairs, relate les 200 ans de mensonges qui ont terni le Cycle du Lys puisque, dans son langage, c'est ainsi qu'il qualifie les 1296 ans de règne de la Monarchie en France. 13 siècles au service de Dieu, 13 siècles qui ont fait la grandeur de la France. Cet ouvrage paraîtra aux Editions LACOUR (Nîmes). 

 

  EXTRAIT

 

AVANT PROPOS.

 

Si toute la monarchie en l’occurrence et, fort heureusement du reste, ne se résume pas au seul ministère de Louis XVI, c’est du moins par ce Monarque, au zénith crépusculaire des Temps d'iniquité, dans un éclat sans pareil, une grandeur d’âme[1] et une générosité sans égales, aux roulements des tambours, aux acclamations de la foule vindicative et effrénée, le 21 janvier 1793, que se clôt le cycle du Lys qui perdura près de 13 siècles !!!

          

Le lecteur constatera que dans notre Eloge, le sens des Lys[2] diffère nettement, de par sa position, de celui représenté sur la première page du présent ouvrage. Ceux-ci sont de France dit : « D’azur, à trois fleurs de lys d’or, posées deux et un»

 

Cette dissemblance a bien évidement sa raison d’être. Nous allons par conséquent nous en expliquer. Mais à ce stade, l’appui du lecteur nous est d’une grande utilité,  il lui faut en effet convenir d’une mystique se rattachant, non seulement au symbole, mais également à l’implication de celui-ci dans notre Histoire et, plus essentiellement dans celle des Rois de France.

 

Le Blason de France évoque donc, en se laissant transporter par son imaginaire -mais le lecteur pourra tout de même constater de lui-même en visuel ce que nous  suggérons- un Triangle dont la pointe dirigée vers le bas s’exprime, dans le langage héraldique : posé « deux un ».

 

Pourquoi « deux un » ? Il y a bien évidement à cela une signification, et en ce sens, pour reprendre Gérard Sorval, il s’agit : du « reflet de la trinité dans l’homme, l’image divine au cœur de la nature humaine. » C’est ce que représentait dignement chaque Roi de France par et lors de son investiture. A ce jour, à la couronne dormante du Royaume de France, dont depuis la 3ième République, le Président assure la régence, nous voulons offrir l’opportunité de renaître de ses cendres, tel le Phoenix.

 

Conscients des efforts à fournir, mais surtout des vérités à rétablir, c’est donc modestement que nous apportons notre pierre à l’édifice. Pour cela, outre le Lys florentin à bourgeons évoquant une floraison -dans notre esprit une résurgence à venir- nous donnons à la monarchie un sursaut en usitant volontiers, tout au long de ces pages, du Triangle pointe vers le haut qui, en ce sens, et toujours pour citer Gérard de Sorval symbolise : « la Trinité Divine » !!! Il s’impose dès lors à notre regard en « un deux [3]».

 

Car en fait, sans anticiper sur nos conclusions, c’est bien d’une France sans Roi, donc sans Dieu, que les acteurs de 93, et des révolutions suivantes voulaient. Ils l’ont eu !!! Notre combat commence donc ici, avec les seules armes que nous avons : les mots pour lutter contre deux siècles de mensonges, d’obscurantisme et d’ignominies à l’égard de la mémoire de nos Monarques.

 

C’est à eux que nous pensons en premier lieu, c’est à eux également que nous dédions cet ouvrage, c’est pour eux enfin, que nous œuvrons.

 

Copyrigth. RHONAN DE BAR. 8 septembre 2011. 



Souscription possible auprès de l'auteur à :

 

rhonandebar@yahoo.fr 

 



[1]  Le 16 octobre, Marie-Antoinette devait montrer, non seulement la même force, mais également le même courage dans le martyr que son royal époux.

[2]  Il est indispensable de distinguer Lys et Lis. Le premier se référant exclusivement à la science héraldique en tant qu’élément stylisé dit « meubles ». Le second étant la fleur à proprement parler à la puissante fragrance.

[3] Notons, et ceci a toute son importance, que le seul Pontife –puisque Rome est indissociable du Cycle du Lys- à détenir un tel schéma sur ses Armoiries est Paul VI. Il est, comme tous depuis 1143, accompagné d’une Devise. Voici la sienne : FLOS FLORUM. Traduisez la Fleur des Fleurs.

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog